Exotec: «Une croissance forte et rapide» (via lefigaro.fr)

La start up de R&D est devenu en trois ans une société industrielle, qui commence à exporter ses solutions sur d’autres continents.

«Dès le départ, dans notre business plan, nous avons pensé qu’il fallait tabler sur une croissance forte et rapide», se rappelle Romain Moulin, cofondateur d’Exotec Solutions. C’était un impératif industriel: produire en grand nombre des petits robots ne s’improvise pas à la dernière minute. Si le succès est au rendez-vous et que les commandes affluent, il faut les avoir anticipées pour pouvoir les honorer. Cet ancien ingénieur de General Electric Medical ne voulait pas risquer de devoir les décliner. «Mais à l’arrivée, nous avons fait encore mieux que prévu», s’amuse-t-il.

Spécialiste de la mécanique, ce trentenaire diplômé de Supaero s’est associé en 2015 avec un de ses collègues informaticien, Renaud Heitz, pour imaginer une nouvelle solution pour automatiser les entrepôts. À l’été 2016, CDiscount signe le premier contrat. La filiale de Casino est séduite par leurs petits robots capables de grimper le long d’étagères de 10 mètres de haut pour aller chercher les articles à apporter aux préparateurs de colis. Ce premier client sera livré un an plus tard.

Depuis, les commandes s’enchaînent. Carrefour, Leclerc, Showroomprivé et même Uniqlo, au Japon, ont choisi la solution de la start-up qui fait gagner de la place dans les entrepôts et accélère l’expédition des colis. Le chiffre d’affaires bondit: 700 000 euros fin 2017, 7 millions fin 2018, 20 millions fin 2019…

De 30 personnes en 2017, à la livraison du premier contrat, Exotec passait à 50 collaborateurs un an plus tard. Elle en emploie aujourd’hui plus de 120. Le marché est porteur et elle s’est donné les moyens d’y répondre. «Dès que l’équipe dépasse une trentaine de personnes, explique Romain Moulin, vous ne pouvez plus être partout, et ce n’est plus vous qui embauchez. Il faut que l’entreprise tourne toute seule .»

[…]

La suite : https://www.lefigaro.fr/entrepreneur/exotec-des-le-depart-nous-avons-table-sur-une-croissance-forte-et-rapide-20200207