Les IA peuvent-elles tricher ? Les jeux vidéos face à l’intelligence artificielle

par | Juin 17, 2024 | IA

Historique des IA dans les jeux vidéos: des premiers algorithmes à l’IA moderne

Les intelligences artificielles dans les jeux vidéos ont parcouru un long chemin depuis les premiers algorithmes de jeu. Pong, sorti en 1972, utilisait un algorithme simple pour contrôler la raquette adverse. À mesure que la technologie évoluait, les IA sont devenues plus complexes. Pac-Man, par exemple, intégrait une IA pour chacun des quatre fantômes, chacun ayant des comportements distincts pour chasser le joueur.

Aujourd’hui, les IA dans les jeux vidéos, comme celles de The Last of Us Part II, sont capables d’anticiper les mouvements du joueur et de s’adapter en temps réel. Ces IA modernes utilisent le machine learning et des réseaux neuronaux pour simuler un comportement humain réaliste. C’est impressionnant et parfois frustrant, surtout quand on a l’impression que l’IA agit de manière “trop” intelligente.

Études de cas: quand et comment les IA “trichent” véritablement dans les jeux

Il y a des moments où nous avons tous eu l’impression que l’IA trichait. Une étude de cas notoire concerne Mario Kart. Les joueurs ont souvent remarqué que les adversaires contrôlés par l’IA bénéficient de bonus parfaits et sont presque impossibles à distancer. C’est ce qu’on appelle la “triche rubberband”, une technique où l’IA revient toujours à la charge, peu importe combien on est en avance.

Dans Civilization V, l’IA triche en accédant à des informations auxquelles un joueur humain n’aurait pas accès, comme la localisation exacte des unités adverses. Cela peut vite devenir frustrant et donner l’impression qu’on n’a aucune chance, peu importe la stratégie adoptée.

Les jeux où l’IA triche souvent :

  • Mario Kart : IA revient toujours à la charge
  • Civilization V : IA connaît les informations cachées
  • SimCity : IA qui triche dans la gestion des ressources

Implications éthiques et solutions potentielles pour des jeux plus équitables

La triche des IA pose des questions éthiques. Les joueurs investissent du temps, de l’argent et de l’émotion dans les jeux. Leur expérience ne doit pas être faussée par des IA injustes. En tant que rédacteur, nous recommandons que les développeurs intègrent des niveaux de difficulté ajustables avec une transparence totale sur les capacités de l’IA.

Quelques solutions pour des jeux plus équitables :

  • Utiliser le machine learning pour adapter la difficulté de manière plus équitable.
  • Transparence : indiquer aux joueurs quand et comment l’IA triche.
  • Feedback des joueurs : intégrer les retours des joueurs pour ajuster l’IA.

Les développeurs doivent s’assurer que les IA apportent un défi tout en restant équitables. Il est crucial de maintenir la confiance des joueurs et de garantir une expérience de jeu plaisante et juste.

Les IA dans les jeux vidéos continueront d’évoluer. Le défi sera de créer des adversaires virtuels qui rendent les jeux à la fois amusants et équitables sans fausser l’expérience du joueur.

Billot Romain

Billot Romain

Expert IA & Crowdfunding à Paris 🚀

📍 Spécialiste basé à Paris | Innovation en technologie et finance
🎓 Diplômé en Informatique et Intelligence Artificielle de l’École Polytechnique
🏢 Ancien poste : Analyste en technologies émergentes chez TechInnovate
💡 Solutions d’intelligence artificielle, stratégies de crowdfunding & démarrage d’entreprises
🌐 Collaboration avec des startups et des entreprises technologiques | Consultant en IA
🎯 Passion pour l’entrepreneuriat et l’écosystème des startups
📈 #IntelligenceArtificielle #Crowdfunding #StartupEntrepreneur

Cairn logo