Seaver finalise une levée de fonds de près de 2 M€ pour révolutionner l’industrie équine à travers les objets connectés

Fondée en 2016 par Zakaria Antar et Pierre-Yves Lalo, Seaver a développé la première sangle connectée permettant de monitorer les performances et la santé du Cheval. Elle vient de boucler une levée de fonds d’un montant total de 1,8 M€ auprès de GO Capital, Normandie Participation, Crédit Agricole Normandie, Normandie Business Angels, Horse Angels et d’investisseurs privés. Des partenaires bancaires et la BPI viennent compléter le tour de table.

La sangle sera disponible dès décembre et présentée au Salon du Cheval de Paris (du 25 novembre au 3 décembre). Elle donne aux cavaliers, coachs et propriétaires, accès à de nombreuses informations liées au Cheval et à ses performances, telles que la fréquence cardiaque & respiratoire, le nombre de calories brûlées, le temps passé à chaque allure ou encore la lecture du parcours d’obstacles et la hauteur des sauts.

Plusieurs autres produits sont en cours de conception. Ils répondront aux attentes des acteurs du monde équestre en matière d’innovation technologique et permettront d’améliorer la performance et la santé de l’animal grâce aux données collectées.

Soutenue par les professionnels du secteur (tels que Roger Yves Bost médaillé d’or aux JO de Rio ou encore Marie Charlotte Fuss championne d’Europe jeunes cavaliers), l’entreprise a également tissé des partenariats avec le Pôle Hippolia, Télécom Paris Tech, et le laboratoire Greyc. Elle avait récolté 140.000 € à travers deux plateformes de crowdfunding : Kickstarter et Indiegogo.

Avec ces nouveaux moyens, Seaver va accentuer sa R&D et accélérer la commercialisation de son produit, en France et à l’international.

« Les trackers d’activité pour l’humain commencent à s’imposer dans les usages. Il était aberrant que la technologie n’ait pas encore fait son entrée dans le milieu du Cheval. Cette levée nous permettra de poursuivre le travail commencé il y a maintenant deux ans, dont le but est de révolutionner la façon dont nous faisons de l’équitation et nous occupons de nos chevaux. Une manière, aussi, de faire un pas de plus dans la compréhension de ce formidable animal. » Zakaria Antar, Seaver

« Nous sommes ravis d’accompagner Seaver à travers notre second fonds d’amorçage. L’implantation de Seaver en Normandie démontre l’attractivité de la région Normande dans le domaine équin et l’engagement de ses investisseurs permettant à la France d’être précurseur sur les innovations mondiales dans cette filière. » Frédéric Le Guillou, GO CAPITAL