Deux seniors de la pub digitale chez les startuppeurs de ParisTech (via lesechos.fr)

Fondateurs Viznet

Stéphane Bismuth et Geoffroy Guéna ont créé Viznet.tv après un parcours de quinze ans dans la publicité en ligne. Ces deux presque quinquas ont rejoint l’incubateur parisien ParisTech Entrepreneurs.

 

Ils sont presque centenaires à eux deux… Et dans les couloirs de l’incubateur parisien ParisTech Entrepreneurs, leur allure de cadres seniors détonne un peu. Stéphane Bismuth a cinquante ans et son associé Geoffroy Guéna quarante-huit. Ensemble, ils ont fondé en janvier 2018 Viznet.tv, une plate-forme qui permet de diffuser de la publicité différenciée et personnalisée sur les chaînes de télé classiques via des box et des terminaux numériques. Viznet a décroché la troisième place du concours Tech Off 2019, un événement* qui récompense les meilleures start-up de l’incubateur ParisTech Entrepreneurs.

 

A première vue, le profil de ces deux presque quinqua entrepreneurs ne colle guère avec le cliché du startuppeur, jeune diplômé de moins de 30 ans. Stéphane Bismuth a passé près de quinze ans chez Yahoo ! à Paris, Genève et Londres, où il a orchestré le développement commercial et la mise en place de partenariats. Geoffroy Guéna, quant à lui, a créé Fivia en 1999, une société dans la publicité digitale qu’il a revendue en 2014.

Compte tenu de leurs expériences respectives, ils avouent avoir un peu hésité à solliciter un accompagnement dans une des plus prestigieuses fabriques à start-up de la French Tech… L’incubation pouvait-il leur servir à quelque chose ?

L’âge n’est pas un handicap

Incubés depuis octobre 2018 à ParisTech Entrepreneurs pour une durée de dix-huit mois, ils ne regrettent pas leur démarche. Etre sélectionné par l’incubateur parisien leur a aussi apporté une crédibilité supplémentaire au projet et, par ricochet, un peu plus de financements. « Cela nous a permis d’obtenir une subvention de bpifrance », précise Stéphane Bismuth, qui se félicite par ailleurs de bénéficier de bureaux à Paris pour un loyer « raisonnable ».

Le duo baigne désormais dans un milieu où évolue une grande variété de profils avec 33 start-up en cours de création. « Faire partie de ce dispositif permet de côtoyer des entrepreneurs qui en sont au même stade que nous. C’est très stimulant », ajoute Geoffroy Guéna. L’intégration s’est d’autant mieux passée que les fondateurs de Viznet viennent du numérique. Pour eux, l’âge n’est pas vécu comme un handicap.

L’un des principaux intérêts à rejoindre un incubateur est l’accès à un réseau utile pour accélérer sur le plan technique et business. Si Stéphane et Geoffroy comptent bien bénéficier du réseau ParisTech, ces « vieux routiers » ont, de par leurs expériences, déjà accumulé de nombreuses relations professionnelles dans les médias et la publicité en ligne. Un avantage indéniable par rapport à des startuppeurs souvent bien plus jeunes.

L’expérience ? Un sésame pour les cofondateurs de Viznet

Selon une récente étude de Pierre Azoulay et Daniel Kim, deux chercheurs de la Sloan School of Management du célèbre MIT, les fondateurs des entreprises ayant les plus fortes croissances ont en moyenne  45 ans au moment de la création de leur société. Ils ont même 125 % plus de chances de connaître le succès s’ils ont été préalablement salariés dans le secteur dans lequel ils ont créé ensuite leur entreprise.

« Nos parcours et les contacts qui vont avec sont cohérents avec le projet Viznet, qui veut créer un pont entre télé et digital », déclare Stéphane Bismuth, qui remarque au passage que leurs interlocuteurs dans les chaînes ont tous plus de 40 ans. Pour faire découvrir la nouvelle plate-forme, leurs réseaux ont été réactifs et bienveillants. « Quand vos prospects sont des patrons de projet qui ont été vos clients ou partenaires en affaires par le passé, les portes s’ouvrent plus facilement et on vous écoute. »

Même chose pour trouver des investisseurs ! En novembre 2018, Viznet a réalisé une première levée en amorçage de 350.000 euros auprès de business angels. Les cofondateurs en connaissaient déjà certains.

* Tech Off 2019 est organisé par Orange Consulting et l’incubateur ParisTech Entrepreneurs. Il distingue les jeunes pousses accompagnées par l’incubateur. Les trois lauréats 2019 sont Adok (1er prix), Aizimov (2e prix), Viznet (3e prix).

Source : lesechos.fr